Visite de deux villes de renom : Jérusalem et Pétra

21
Déc

Pour ceux qui s’intéressent à l’archéologie, à l’histoire et à la culture, voyager au Proche-Orient demeure l’un des meilleurs moyens pour accroitre plaisamment ses connaissances. Profitons-en pour visiter deux célèbres villes : Jérusalem et Pétra.

 

Jérusalem, capitale d’Israël

 

L’histoire de Jérusalem est liée en grande partie à la religion et ce depuis les temps anciens, à l’époque du patriarche Abraham. Mais sa renommé ne commençait à s’imposer qu’aux temps des rois Israélites David et son fils Salomon et du temple que ce dernier avait construit pour leur Dieu.

 

Ce temple a été détruit lors de la conquête d’Israël par les Babyloniens puis, plus tard, reconstruit et rénové par Hérode le Grand ; mais a été incendié par les romains lors de la grande révolte juive, en 70 de notre ère.

 

De nos jours, sur ce que fut l’emplacement de ces temples, se trouve le Dôme du Rocher. C’est à cet endroit que Mahomet aurait été élevé au ciel, auprès d’Allah. C’est ainsi que ce site devient un lieu saint pour le judaïsme, le christianisme et l’islam. Par ailleurs, un pan de mur du temple d’Hérode nous est resté. Nombreux sont ceux qui y viennent pour prier et glisser leurs vœux entre les interstices des pierres de ce Mur Occidental.

 

Jérusalem est aussi célèbre pour le tombeau du roi David, le roi qui a unifié le royaume d’Israël et a écrit la quasi-totalité des Psaumes.

 

En étant de passage dans la ville pendant un voyage en Israël, visiter le Musée d’Israël est une étape ne pas manquer. C’est là qu’est conservée une grande maquette de Jérusalem à l’époque du deuxième Temple, permettant de retracer l’histoire de la cité et de repérer ses nombreux sites.

 

Pétra, capitale nabatéenne

 

L’architecture impressionnante de la ville de Pétra, située dans le sud-ouest de la Jordanie, lui a permis d’être choisie comme deuxième nouvelle merveille du monde.

 

Ses bâtisseurs, les Nabatéens, grâce à leur ingéniosité, l’ont taillé dans la roche. Bien qu’érigé en plein désert, la cité a acquis la prospérité en parvenant à canaliser l’eau et à la stocker dans des citernes pendant de longues durées.

 

Tous les bâtiments de la ville ont été taillés dans la roche : des maisons aux temples et tombeaux. Parmi ses monuments les plus imposants sont le théâtre romain, les Tombeaux Royaux, le Monastère ; et bien sûr, le Khazneh, le magnifique temple rose vers lequel se tourne inévitablement le regard stupéfait dès que l’on accède au site par l’intermédiaire du Siq (le canyon qui mène vers la cité).

 

De nos jours, plusieurs professionnels du tourisme organisent des circuits en Jordanie afin de présenter le pays et ses lieux incontournables dont Pétra et ses charmes : une visite des plus instructives !

Praesent Praesent dolor venenatis sit dolor. consequat. Aenean mi,