Le code barre : communiquer en phase avec votre époque

22
Mai

code barre

code barre

40% des téléphones portables sont des smartphones, et ils sont capables de lire les codes barre 2D. Ceux-ci permettent d’intégrer de grande quantité d’informations, de données, qui deviennent extrêmement simples à communiquer.

Les multiples usages du code barre

De l’utilisation la plus basique, communiquer ses coordonnées complètes, à une exploitation réellement poussée, intégrer des données GPS et ses horaires d’ouvertures, l’utilité d’un code barre est pratiquement sans limite. La seul contrainte est de trouver un logiciel capable d’offrir la possibilité d’insérer n’importe quelle donnée dans le code barre. Les limites des générateurs disponibles sur Internet sont vite atteintes car elles ne dépassent que rarement les informations standards : adresse, numéro de téléphone et éventuellement une adresse Internet. Pour une communication réellement poussée, les professionnels sont vite bridés dans leur créativité.

Repousser les limites

Le logiciel 2barcode a été conçu pour faire tomber ces limites et ces contraintes, et permettre une exploitation beaucoup plus poussée du qr code et du datamatrix. Il permet par exemple d’intégrer – en même temps – du texte libre, des coordonnées postales et GPS, et une url. Il permet même de combiner différents types de données dans une seule et même ligne d’informations.

Mais là où 2barcode repousse réellement les limites, c’est qu’il est capable de générer des milliers de codes barre différents en une seule manipulation : permettant l’import de données en masse à partir d’un simple fichier csv, il sera capable de créer un code barre 2D à partir de chaque ligne de données du fichier. C’est une réelle avancée, et le passage à une vitesse réellement supérieure.

On imagine sans peine les possibilités qu’ont maintenant les professionnels de la communication, à même d’organiser des campagnes marketing en exploitant sans limite les informations qu’ils possèdent sur leurs clients et prospects.

Donec id, et, amet, ut sem, Nullam dolor. elementum risus.