La Vmc : Avantages, inconvénients, coûts et financement

26
Août

La ventilation mécanique contrôlée plus réputé sous le label de VMC peut être présentée comme un appareil permettant de faciliter voire pousser le remplacement de l’air circulant dans l’intérieur d’une maison.
Elle est en particulier conseillée dans les sections ayant un niveau hygrométrique spécialement élevé comme les douches, caves et cuisines etc.
Il existe une belle ribambelle de types de VMC (ventilation mécanique contrôlée) : la V.M.C simple flux classique, la V.M.C double flux thermodynamiques, la V.M.C simple flux hygroréglable, la V.M.C double flux hygroréglable et la V.M.C double flux classique.
La V.M.C arbore une vaste gamme de qualités parmi lesquels on peut évoquer entre autre une réduction du ratio hygrométrique de l’habitacle, une aide relativement importante au niveau de l’éviction des odeurs non désirées.
Beaucoup plus efficace que la ventilation habituelle, la ventilation motorisée a par surcroît le mérite de ne pas consumer excessivement de sources énergétique et n’exige qu’un niveau très faible d’entretien.
Les défauts les plus notoires de la V.M.C se trouvent au niveau de l’évasion de d’énergie au cours de la régénération de l’air pollué. En effet, La Vmc introduit de l’air à faible température de l’extérieur et rejette de l’air déjà chauffé de l’intérieur.
Si l’on reste sur une perspective confort, il est fréquent de constater des courants d’air froid notamment prés des aérations. Par surcroît de nombreux usagers se sont plaints des bruits générés.

Les systèmes V.M.C : des coûts hétéroclites

Suivant ce qu’il nous a été donné de percevoir, la valeur d’une vmc va se situer entre un peu moins de 110 euros (pour les V.M.C à flux simple de base bon marché) et plus de 2600 (deux mille six cent) euros pour les dispositifs VMC double mouvement hygroréglables.
En vue de pouvoir calculer le budget à attribuer à l’achat de votre vmc, vous avez besoin en premier prendre en compte vos besoins en énergie et prendre en compte de la multiplicité des indices qui constituent votre projet à l’instar de les proportions de votre habitation, son degré hygrométrique, les diminutions de la consommation énergétique que vous allez réaliser et pour clore, les allocations vertes (allocation Anah, la prime du crédit d’impôt, les allocations municipales etc.) disponibles pour votre projet.

Quelles aides développement durable sont sollicitables pour l’acquisition d’une VMC ?

Dans l’intention de démocratiser l’adoption de la V.M.C, le gouvernement a créé un vaste arsenal d’aides pour rendre plus abordables le tarif d’installation d’une vmc.
Au nombre des subventions vertes les plus alléchantes on peut citer entre autres la prime énergie, l’aide ANAH, l’éco pt0, et une multitude d’allocations municipales. Malencontreusement, le crédit d’impôt efficacité énergétique ne prend pas en charge les vmc.
Ces aides sont bien souvent relativement considérables et peuvent assumer une bonne partie du coût d’installation de votre vmc.
En guise d’illustration, nos internautes ont remporté pour l’achat d’une ventilation mécanique centralisée, une aide tournant autour de 950 euros pour l’allocation Anah, 420 euros pour la prime énergie, et trois cent (300) euros pour les subventions locales.

ante. consectetur ut quis, dolor sed ipsum dapibus Lorem