Le poêle à pellets, la chaleur écologique

26
Avr

Le poêle à pellets et la chaudière à pellets sont les deux systèmes de chauffage qui ont le plus le vent en poupe à l’heure actuelle. La raison principale de la floraison de ce marché correspond à l’augmentation permanente des prix des combustibles tels que le mazout ou le gaz naturel.

Pour faire des économies sur leurs factures énergétiques, les particuliers ont commencé à faire confiance à un combustible qui n’était pas très prisé jusqu’à aujourd’hui : le pellet. Ce petit bout de de bois qui est en fait issu du compactage des résidus de scierie est un combustible très intéressant pour son côté écologique mais aussi pour son faible coût. Ainsi, pour une même consommation, le particulier réalisera des économies de combustible de 40% s’il se tourne vers la chaudière à pellets (qui chauffera toute l’habitation) ou vers le poêle à pellet (qui offrira une température agréable dans la pièce de vie où il est situé).

Pour le bien de l’environnement et pour offrir un avenir certain à notre descendance, il est nécessaire de se tourner vers des énergies plus vertes que le mazout, le gaz naturel ou le charbon. C’est pour cette raison qu’il faut encourager le recours aux différents systèmes de chauffages à pellets.

A côté de la chaudière à pellet, la pompe à chaleur peut également s’avérer un système de chauffage très intéressant et très “vert”. En effet, cette dernière se sert de la chaleur que le soleil stocke dans des milieux naturels tels que de l’eau (lacs, nappes phréatiques, étang, etc.), de l’air ou encore dans le sol (via une sonde qui s’enfonce dans le sol afin de récupérer la chaleur qui s’y trouve stockée). En fonction du milieu dans lequel la chaleur est puisée, la pompe à chaleur diffère. De cette façon, on trouve tantôt une pompe à chaleur air eau, tantôt une pompe à chaleur sol eau, eau eau ou encore sol sol.

Plus d’infos sur Dauvister.com

eget ante. felis ut dapibus sem, facilisis Sed