La parité homme-femme est un grand défi pour les pays

16
Jan

La conciliation des temps de vie et la discrimination entre les hommes et les femmes dans la vie professionnelle sont les deux problèmes majeurs touchant à la vie des femmes. L’inégalité au niveau de la rémunération et dans la répartition des postes restent un sujet gênant pour la femme malgré une légère amélioration des conditions d’activité féminine dans le domaine du travail. Promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes au sein des entreprises ne fait qu’améliorer la parité professionnelle et faciliter l’accession de la femme aux postes de direction pour qu’elle apporte sa touche personnelle.

La mixité comme valeur ajoutée pour l’entreprise

La mixité, la présence féminine dans les postes de direction ainsi que l’égalité entre les hommes et les femmes favorisent le travail en équipe et offre plus de performance au sein des entreprises. La diversité professionnelle ne suscite aucun impact négatif mais au contraire elle suscite plus de créativité sur le travail du groupe et elle contribue à rendre le travail d’équipe plus efficace. La cohabitation entre les hommes et les femmes garantie des performances plus élevées et apporte énormément sur le travail du groupe. C’est ainsi que plusieurs entreprises ont mis en place des politiques de diversité des profils de ses chefs.

La nature de la plus-value apportée par les femmes

Le levier de la féminisation doit être vecteur de changement et permet d’apporter aux entreprises plus de professionnalisme et de mixité. Il faut donc favoriser les outils qui autorisent aux femmes d’apporter leur vraie valeur-ajoutée au sein des entreprises. L’emploi de personnel féminin pourraient apporter aux entreprises plus d’harmonie et de communication entre les membres de l’équipe inversement de l’apport personnel de l’homme. Cette complémentarité entre les deux sexes contribue à de meilleurs résultats bénéfiques pour l’entreprise. Enfin, pour promouvoir un travail d’équipe efficace et plus de performance, il faut rééquilibrer les fonctionnements en mettant un peu plus de valeurs féminines.

La promotion des femmes dans les instances de décision

Les femmes sont aujourd’hui largement sous-représentées dans les instances de décision économiques et sociales étant donné la multitude des formes de discrimination entre l’homme et la femme au travail. Une telle mentalité ne fait que freiner les femmes dans leurs élans et les empêcher d’accéder à des domaines destinés aux hommes et considérés comme des tâches purement masculines. Les femmes restent défavorisées face à l’emploi, les salaires et la promotion professionnelle malgré une légère progression dans leur proportion aux postes de direction et haut placés au sein de l’entreprise. Les femmes cadres sont de nos jours plus présentes dans les conseils d’administration des grandes entreprises, dans les instances syndicales et aussi dans les postes de direction.

mattis sem, Aenean fringilla ipsum commodo felis