La casquette de sécurité et son utilisation en milieu industriel.

9
Jan

La casquette de sécurité également appelée casquette anti-heurt ou anti-scalp a l’aspect d’une casquette de baseball classique, mais elle est renforcée par une coque circulaire en ABS qui protège la tête et par conséquent les individus travaillant en milieu industriel.

La casquette de sécurité est principalement utilisée en intérieur, là où existe la possibilité de heurts de la tête contre des objets ou des équipements qui pourraient causer au porteur des blessures superficielles ou des lacérations du cuir chevelu.

La fabrication et l’utilisation de la casquette de sécurité est règlementée par la norme européenne EN812 et elle doit remplir un certain nombre de critères pour pouvoir être commercialisée sur le marché européen.

Les casquettes conformes à cette norme doivent être clairement marquées du logo CE. Leur marquage doit obligatoirement faire figurer les informations relatives au numéro de la norme à laquelle elles sont apparentées, au nom du fabricant, à l’année et au trimestre de fabrication, au type de casquette ainsi qu’à la taille de la coiffe en cm. Elles doivent aussi faire figurer clairement le message: « attention: ceci est n’est pas un casque de protection pour l’industrie“.

Pour pouvoir obtenir le certificat CE, les casquettes de sécurité doivent obligatoirement être testées en laboratoire pour voir leur capacité d’absorption des chocs, leur résistance à la pénétration dans le cas de choc de la tête contre des objets pointus, et la rupture du point d’ancrage de la jugulaire. Si la casquette ne répond pas à ces normes européennes de fabrication, elle ne pourra être mise en circulation sur le marché de l’industrie.

En effet, pour des raisons principalement esthétiques et de confort, nombreux sont les intervenants sur les chantiers ou dans les milieux industriels extérieurs qui seraient tentés de remplacer le casque de chantier classique par une casquette de sécurité. Mais le casque de chantier requiert des propriétés bien supérieures à celles de la casquette, et celle-ci ne peut en aucun cas  être comparée au casque car elle n’offre pas une protection optimum contre la chute d’objets.

Soit, la casquette anti-heurts est plus seyante que le casque de chantier en plastique jaune, mais la protection qu’elle offre est spécifique à certains milieux et il est très important de respecter ses indications pour éviter des accidents inutiles qui peuvent être très graves voire même mortels. Une casquette de sécurité est donc un outil indispensable à la protection des ouvriers et des travailleurs de certains milieux industriels à condition de savoir l’utiliser dans le milieu approprié.

 

Source: Solostocks France

felis ipsum Donec mattis libero. quis, fringilla