Installations de votre électricité : que faire ?

Installations de votre électricité : que faire ?
27
Oct

Toute demeure citadine censée être habitable doit être électrifiée en premier lieu, car vivre sans électricité de nos jours est synonyme d’un retour en arrière à des milliers d’années ! Une installation électrique décente doit suivre une norme bien précise, pour éviter tout désagrément au cours de son usage. Suivez de près cet article pour connaître ce qu’il faut savoir lors de la mise en place de cette installation.

Soyez attentif aux branchements électriques !

Toute installation électrique doit comporter un ou plusieurs branchements obligatoires ! Mais l’essentiel est qu’une électrification comporte un schéma clair et net et respectant la norme NF C 15-100. Un électricien paris express vous renseignera avec professionnalisme sur les différentes étapes de cette installation, à partir du compteur principal d’arrivée de la tension et jusqu’à la finalité de l’installation.

Il suffit que vous soyez un peu branché sur la lecture du schéma de l’électrification proposé avec le plan de la maison. Ce plan a obtenu l’approbation de la commune, il doit être suivi à la lettre sinon vous risquerez de payer une amende.

L’installation proprement dite

En premier, vous devez demander des devis gratuits personnalisés auprès de différents électriciens, pour pouvoir comparer les prix et choisir ce qui vous convient le plus. Lorsque le contrat de travail est signé et une fois que votre compteur est alimenté sur le secteur de la compagnie distributrice de courant, les travaux de l’installation électrique de la maison pourront commencer.

Une bonne installation électrique comprend :

  • Un disjoncteur principal de branchement de courant,
  • Une prise de terre de qualité qui est destinée à évacuer vers le sol les fuites de courant.
  • Un tableau de répartition équipée de coupe-courants divisionnaire et individualisée.
  • Des fils conducteurs de qualité et de section différentes selon les besoins utilisés.
  • Des raccordements électriques (dominos, boîtes de dérivation, etc.) bien isolés et protégés intérieurement et extérieurement.
  • Des prises de courant basses (prise force) et hautes (prise domestique) dont le nombre est bien déterminé par pièce habitable.
  • Des interrupteurs simples, va-et-vient ou télérupteurs suivant le besoin de chaque pièce.
  • Et occasionnellement, si la maison n’est pas reliée à un réseau de distribution d’électricité publique, mais est électrifiée individuellement (groupe électrogène, électricité solaire, etc.), la pose d’un paratonnerre (parafoudre) est obligatoire.

Choisissez des matériels de qualité

Tous les matériels électriques à monter dans l’installation doivent suivre les normes légales, en nombre, en nomenclature et en dimensions normées. Il est important pour une bonne sécurité de n’acheter que des matériels de qualité et de bien suivre le schéma d’électrification inclus dans le plan.