Excès de sel : Nous en consommons plus qu’il n’en faut !

12
Déc

Le combat contre l’excès de sel dure depuis plus de 30 ans et les résultats restent tout de même limités. La surconsommation de se produit alimentaire est la cause du décès de près de 100 personnes par jour.

Le sel donne un meilleur goût aux plats cependant, il est le déclencheur de multiples maladies graves et dans certains cas une hospitalisation devient obligatoire.

Pensez à avoir une couverture santé aux remboursements élevés comme ceux de la mutuelle AG2R. Alors, réalisez vos devis sur « Lesmutuellespascheres.com », c’est gratuit.

Excès de sel : une source de maladies graves

Pierre Meneton (professeur et chercheur à l’Inserm « Institut national de la santé et de la recherche médicale ») est l’un des 1ers à tirer la sirène d’alerte sur les méfaits de l’excès de sel sur la santé. Ce personnage prouve que ce minéral blanc est très dangereux s’il est consommé en grades quantités.

Les maladies les plus dangereuses liées à la forte consommation de sel sont les suivantes :

  • AVC : d’après le professeur Jaques Blacher de l’unité HTA, prévention et thérapeutique cardiovasculaires, « plus on mange de sel et plus on augmente son risque d’accident vasculaire cérébral » d’où l’importance de faire plus attention aux aliments consommés, sans oublier de prévoir une formule efficace pour l’hospitalisation comme celles proposées par la mutuelle MGEN.
  • Hypertension artérielle : c’est l’une des maladies les plus répandues et elle est la cause d’autres fléaux de la santé publique. L’excès de sel engendre la rétention d’eau dans les vaines ce qui cause l’élévation de la pression artérielle.
  • Maladies cardiovasculaires : elles sont la cause de près de 30% des décès dans le monde. Thromboses, embolies pulmonaires, infarctus du myocarde, sont toutes en relation avec l’excès de sodium.

La consommation moyenne de ce produit est de 7.7 grammes par jour et les experts conseillent de ne pas en dépasser 5. D’après Pierre Meneton, 2 grammes sont amplement suffisants et le mieux est d’utiliser les épices pour remplacer son gout.

Pensez à visiter votre médecin traitant et à mesurer votre pression artérielles à chaque consultation. N’hésitez pas à avoir une couverture santé efficace comme la mutuelle MAAF, SwissLife et tant d’autres.

Donec leo. libero elit. ut fringilla Nullam