Drôle de plume, spécialiste de la rédaction web originale et dynamique

30
Déc

L’état actuel du marché de la rédaction web

Le métier de rédacteur web s’est considérablement répandu ces dernières années. Avec la facilité d’accès à internet, l’émergence des réseaux sociaux et la multiplication des e-commerces, il est dorénavant intéressant de mettre en avant ses compétences écrites pour se lancer dans ce métier d’apparition récente.

Spécialiste des mots, acteur actif du référencement naturel, le rédacteur web a su évoluer avec Internet pour en retirer la quintessence, et apprendre à ne retenir que l’information pertinente pour la modéliser en fonction de ce que veulent ses clients.

La position de Drôle de Plume vis-à-vis du marché

Elle est simple, mais risquée. La société Drôle de Plume suit une politique éditoriale contraire à la plupart de ses concurrents. Les articles classiques au contenu pompeux ne sont pas la priorité, loin de là. Le concept de base : permettre à l’internaute de dépasser la troisième ligne de texte. Et selon Drôle de Plume, rien ne vaut un contenu dynamique pour attirer l’attention de l’internaute.

Un site internet qui en dit long : www.droledeplume.fr

Les premiers clients conquis, il fallait passer à la vitesse supérieure. La carte de visite de Drôle de Plume s’est donc enrichie d’un site internet, puis d’un blog, mettant en avant la politique de la société, toujours la même : faire fi des textes conventionnels pour proposer un saut à l’élastique dans le monde de la rédaction web.

Dès l’accueil, le ton est donné. Choisir Drôle de Plume, c’est prendre un risque contrôlé pour promouvoir son produit. A l’heure où la concurrence explose sur Internet, où les photos sont identiques et les présentations quasi-similaires, il est temps de prendre les devants en proposant un contenu décalé, original et dynamique qui fera la différence.

Le blog de Drôle de Plume (http://blog.droledeplume.fr) plonge l’internaute directement dans le sujet. Articles légers, sujets plus sérieux rédigés de manière humoristique, le but n’est pas de prouver de réelles compétences écrites au sens littéraire du terme, mais plutôt de démontrer que rien ne vaut la description d’un produit ou d’un évènement via un canal non traditionnel : celui de l’humour.

Créneau dorénavant également exploité pour le jeune public, avec une diversification dans le travail d’écriture : la rédaction d’un livre pour enfants.

« Matéli fait ses courses »  ou quand Drôle de Plume touche un nouveau marché :

En rédigeant « Matéli fait ses courses », Drôle de Plume a montré l’étendue de ses compétences, passant d’un public d’adultes à une audience beaucoup plus jeune. Le but : pérenniser la TPE, lui donner un second souffle, la diversification littéraire étant la clé pour durer.

Drôle de Plume autoédite son livre, et lui assure promotion et communication. Seules les illustrations ne sont pas de son ressort.

Les enjeux et perspectives pour l’avenir :

Le principal obstacle  jusqu’à présent restait la communication hors des réseaux sociaux. Mais avec deux passages à la radio (Widoobiz et France Bleue Gironde) et un article de presse consacré à Drôle de Plume, la donne change et la société arrive petit à petit à dépasser le cercle initial de ses contacts issus des réseaux sociaux et atteint de nouveaux prospects jadis inenvisageables.

Les TPE demeurent  les clients  majoritaires de Drôle de Plume. L’enjeu est donc clair : continuer à les séduire, tout en commençant une approche  percutante au sein des PME.

Ces dernières sont assez frileuses quand il s’agit de communiquer autrement, mais il est envisageable qu’elles comprennent que pour trouver de nouvelles opportunités de vente, elles doivent se démarquer.

 

Vous l’aurez compris, choisir Drôle de Plume, c’est comme sauter à l’élastique : se procurer de nouvelles sensations, tout en se demandant si le matériel ne va pas vous lâcher en route. La méthode de cette  société a été approuvée par de nombreuses personnes, alors, ça vous dirait un petit plongeon vers un univers nouveau où les mots ne sont plus formatés ?

 

 

ipsum libero venenatis, Aenean adipiscing commodo facilisis