Comparatif Investir dans une studette ou dans une SCPI

15
Nov

Avant tout investissement , l’investisseur recherche toujours le meilleur rapport rendement/risque. Pour un montant d’investissement similaire, nous avons comparé deux investissements dans l’immobilier locatif, l’acquisition d’un bien de type studette et l’acquisition de parts SCPI.

L’investissement en immobilier locatif classique : 

Cet investissement consiste à acquérir un bien immobilier, le mettre en location et bénéficier des loyers qui en résultent. De nombreuses mesures incitatives ont été mises en place ces dernières années (Borloo, Scellier…). Comme dans tout investissement immobilier, l’investisseur devra veiller à l’évolution foncière du marché, au rendement ainsi qu’aux charges et aux risques relatifs. On constate que depuis une quinzaine d’années, le marché immobilier n’a cessé de croitre mais qu’il stagne désormais. Le rendement d’un bien immobilier de type studette est environ de 4,8% alors qu’il était de 10% en 1998. De plus, certaines charges de type entretien (travaux de rénovation, électricité… ) restent à la charge du propriétaire. Concernant le risque locatif, le propriétaire doit faire face à deux points : la vacance locative et les risques d’impayés. En cas d’impayés pendant les mois d’hiver, le propriétaire ne peut exclure son locataire, la législation est donc bien plus protectrice vis-à-vis du locataire.

L’investissement en SCPI :

Investir en SCPI consiste à acquérir des parts dans un parc de biens immobiliers, généralement à vocation professionnelle (bureaux, boutiques, entrepôts). Cet investissement immobilier, moins connu du grand public, comporte pourtant de nombreux avantages. En effet, le marché des SCPI est un marché porteur dont le rendement avoisine les 5,5% annuel. L’investisseur achète des parts via la société de gestion qui signe des baux commerciaux avec des locataires, plus protecteur pour l’investisseur qu’un investissement en immobilier locatif classique. Les charges relatives à l’entretien sont toutes prises en compte par la société de gestion. Le risque locatif est moindre, en effet, la société de gestion acquière des actifs dans plusieurs biens immobiliers, elle perçoit donc les loyers de nombreux locataires. Le taux d’occupation financier est d’ailleurs généralement supérieur à 90%.

Avec une rentabilité supérieure et des risques moindres, l’investissement en SCPI comporte des avantages certains sur l’investissement immobilier plus classique.

Aenean leo. luctus suscipit vulputate, odio