Canalisations et fosses : comment les entretenir ?

Canalisations et fosses : comment les entretenir ?
29
Mai

Pour une bonne évacuation des eaux usées, les canalisations, les fosses septiques et les fosses toutes eaux requièrent un entretien régulier. Avant d’être rejetées dans la nature, celles-ci ont besoin d’être traitées pour un respect optimal de l’environnement. Aussi, des travaux d’assainissement doivent être entrepris et réalisés par des spécialistes en la matière.

Pourquoi traiter les eaux usées ?

L’objectif de l’assainissement individuel étant de prévenir les risques sanitaires, de limiter l’impact du rejet sur l’environnement et de protéger les ressources en eau, il est primordial de l’entretenir convenablement.

Les eaux de vannes, les eaux grises et les eaux graisseuses ont toutes besoin d’être traitées afin de limiter la pollution des réserves et pour mieux préserver la biodiversité. Cette opération permet, non seulement de préserver la qualité de vie sur les différents lieux d’habitation, mais rend aussi la ville plus propre (moins de mauvaises odeurs et de nuisibles), garantissant une meilleure santé pour tous les habitants.

En outre, les propriétaires sont obligés d’entreprendre les travaux d’entretien et de réhabilitation de leur système d’assainissement dans un délai maximum de 4 ans après le contrôle de l’installation. Des sanctions (amendes ou peines de prison) peuvent être appliquées en cas de non-conformité.

Des travaux d’assainissement suivant les normes

Selon les obligations dictées par la loi sur les eaux usées du 3 janvier 1992, elles doivent préalablement subir un traitement en deux étapes (passage par la fosse et par les drains) avant d’être rejetées dans le milieu naturel (en surface ou dans le sol).

Sachez également que depuis 2012, les dispositifs d’assainissement individuel doivent répondre à la norme NF DTU 64 :

  • respect des distances requises par rapport à tout ouvrage fondé et par rapport au voisinage (soit respectivement de 5 m et de 3 m)
  • mise en place des barrières anti-racines dans le cas de plantation de ligneux à proximité de l’épandage
  • proscription d’un revêtement étanche pour le dispositif de traitement
  • bien choisir l’emplacement de l’ANC (dans une zone interdite à la circulation, au stationnement de véhicules, à la plantation etc.)

Comment procéder aux pompages et vidanges de fosses ?

Selon la norme Q-2, R.8 (ART.13), il est impératif de vidanger les fosses septiques tous les 4 ans environ, lorsque le volume de boue atteint 50 % du volume de la fosse. En effet, les solides et la graisse s’y accumulent, ce qui impose périodiquement des travaux de pompage de fosse. Dans le cas contraire, les solides finiront par être transportés dans le système de drainage entraînant son inefficacité.

Les travaux durent environ entre une heure et une heure et demie et s’effectuent comme suit :

  • vidange du compartiment d’eau de la fosse septique
  • vidange du compartiment des matières solides
  • remise d’une portion d’eau (avec bactérie) dans le compartiment des matières solides

Dans tous les cas, recourir à des professionnels permet de réaliser les travaux d’entretien en bonne et due forme. De plus, ils disposent d’un matériel performant et adéquat pour mener à bien l’inspection vidéo, les travaux de débouchage, etc.

 

consequat. suscipit vulputate, venenatis, elit. Nullam vel, fringilla facilisis